Dimanche 9 octobre


La journée a été consacrée au repos et à la pêche ...

Après un réveil vers 10H30, nous n'avons pas fait grand chose. Le temps était exécrable. Les plus courageux ont enfilé leur tenue de combat pour partir affronter les poissons majestueux de ces contrées sauvages. Les non pécheurs sont restés auprès du poêle affalés dans les canapés moelleux.

La pêche a cependant été fructueuse : 3 kg de bigorneaux et une quinzaine de lieux, aussitôt filetés et congelés.

dimanche_9_01

Julien & Gaétan.

 

Samedi 8 octobre


A 8h55, nous avons pris le bateau pour rejoindre Stavanger, où nous attendait Kietil. Nous sommes partis toute la journée pour visiter différentes petites îles en utilisant les réseaux de tunnels et les ferrys, pendant le trajet nous nous sommes arrêtés dans la douzième ville de Norvège, Haugesund (Le père de Marilyn Monroe y a vécu). Notre périple nous a amené jusqu'au nord-ouest de la région du Rogaland, c'est à dire l'équivalent de la pointe du Raz pour la Bretagne. Nous avions une vue directe sur la mer du Nord et nous apercevions quelques plates-formes pétrolières.

Nous en avons profité pour visiter un joli magasin de pêche, pour petits, très gros poissons, et même pour très très gros poissons !!!!!!!

samedi_8_01samedi_8_02

Nous avons ensuite pris le ferry pour rejoindre un magnifique archipel nommé Kritsoy, composé d'un grand nombre d'îles (les norvégiens disent qu'il y a autant d'îles dans cet archipel, qu'il y a d'arêtes dans un hareng, soit environ 365 !).

Nous avons en particulier été impressionnés par une magnifique île qui nous a surpris par son calme et la beauté de son paysage.

samedi_8_03

samedi_8_04

Nous sommes ensuite rentrés sur Stavanger ou normalement nous devions prendre un ferry pour rejoindre Finnoy, mais malheureusement, nous avons raté le bateau d'un quart d'heure !

Nous avons donc attendu le suivant prévu trois heures après ! On a donc fait les courses sur place et mangé des sandwichs en attendant le bateau. Le retour s'est fait dans la nuit.

Julien & Gaëtan.

 

Vendredi 7 octobre


Ce matin, nous avons effectué notre dernière séquence de filetage et de fumage du saumon avec Eva. Nous sommes tous repartis avec un filet de saumon fumé.

vendredi_7_01

Ensuite, durant tout le reste de la matinée, nous avons observé et réalisé une reproduction d'oursins. Martin nous a aussi expliqué la méthode de production de cette espèce qui n'est pour l'instant qu'expérimentale.

vendredi_7_02

Ce midi, nous avons pris le bateau jusqu'à Stavanger pour visiter le musée du pétrole. Certains ce sont pris pour des ouvriers pétroliers.

vendredi_7_03vendredi_7_04

Une fois la visite du musée du pétrole terminée, nous avons pu avoir du temps libre pour nous balader et faire du shopping dans la ville de Stavanger. Le centre ville est très joli, mais les magasins proposent des prix très élevés.

Alan & Pierre.

 

Jeudi 6 octobre


Aujourd'hui, un programme de visites techniques chargé nous attendait.

Le départ a eu lieu dès 8H00 avec la vedette de l'école conduite par Ketil.

jeudi_6_01

Notre première visite s'est faite dans une entreprise de production de smolt (2ème maillon de la chaîne de production de saumon). Le smolt est un jeune saumon se préparant à gagner la mer pour grossir. L'entreprise produit 2,5 millions de smolts par an.

jeudi_6_02

La deuxième visite s'est déroulée dans une usine d'abattage de saumon. Nous avons pu observer le processus d'abattage et d'emballage du saumon. Le débit de l'usine et l'automatisation sont très impressionnants: 3000 saumons par jour soit 200 tonnes en moyenne.

jeudi_6_03

Après la visite guidée, nous avons pu déguster un repas offert par Marine Harvest. Quel accueil!

jeudi_6_04

Puis un responsable nous a présenté cette entreprise spécialisée dans la production et la transformation du saumon. Ce groupe possède de nombreux sites de production dans 18 pays différents ! 1/3 des saumons commercialisés dans le monde proviennent de ce groupe. Petit café et puis route pour une nouvelle visite.

La troisième visite s'est effectuée dans une ferme de saumon expérimentale. Celle-ci est située en mer. Nous avons été impressionnés par la technologie et la performance de l'élevage (caméras dans les cages, nourrisseurs automatiques...). Malgré la pluie tout le monde est resté captivé par les saumons.

jeudi_6_05jeudi_6_06

Pour la quatrième visite, nous avons visité une autre ferme où l'école de Rygjabo possède une salle de classe flottante. Les sujets sensibles au mal de mer devront s'abstenir...
Cette salle a été financée par le groupe aquacole Grieg Sea food dans le cadre d'un partenariat école-entreprise.

Et enfin pour finir la journée en beauté, nous sommes partis relever les casiers posés la veille. Après avoir relevé quelques mètres de bout ... Surprise !!!!

jeudi_6_07

De quoi manger pour le soir ! Encore une journée bien remplie, pleine d'émotions, le temps passe déjà trop vite ...

Yoann et Matthieu P

 

Mercredi 5 octobre


Nous sommes arrivés à 8h ce matin à l'école, nous nous sommes séparés en deux groupes, les mêmes que la journée précédente.

Le premier groupe est allé pêcher en mer avec le professeur de pêche de l'école. Il nous a prêté des combinaisons (salopette et ciré), et nous avons pris nos bottes et les bonnets en laine offerts par l'APE.

Nous sommes allés en mer avec le bateau de pêche du lycée. Le bateau est équipé d'un écho-sondeur, celui-ci nous a permis de connaître la profondeur des fonds marins et aussi de repérer les bancs de maquereaux.

Nous avons commencé la pêche...

mercredi_5_01

Nous avons employé des mitraillettes - 1 hameçon tous les mètres et un plomb de 300g en bout de ligne. Nous devions remonter la ligne doucement, en donnant de légers à-coups afin d'attirer le poisson. Dès qu'une forte vibration se faisait sentir, nous tirions la ligne, afin de ferrer le poisson.

En général on en pêchait un, mais avec de la chance, c'était 2 ou 3! On les décrochait, puis nous les posions dans le bac de glace préalablement préparé. Nous sommes revenus à l'école à l'heure du déjeuner. Voilà le résultat :

mercredi_5_02

Le déjeuner, préparé par le deuxième groupe, était composé de saumon fumé à chaud accompagné de salade et de crudités. Un vrai délice !!

mercredi_5_03

Méthode de fabrication d'un saumon fumé à chaud :

  1. Filetage d'un saumon entier frais.
  2. Désaretage manuel à l'aide d'une pince.
  3. Saler et poivrer les filets . (Vous pouvez ajouter du piment ou du cognac...)
  4. Découper en trois les filets, afin d'obtenir des portions.
  5. Fumer à chaud les portions, avec des copeaux de bois de hêtre. (température 70°C; durée 3 heures).
  6. Refroidir les portions à une température de 2 à 5 °C.
  7. Disposer dans des emballages les parts de saumons.
  8. Mettre sous-vide, les portions de poisson afin de les conserver plus longtemps (1 mois maximum).

L'après-midi, nous sommes allés à l'atelier de transformation du lycée pour emballer les saumons de la veille en utilisant une sous-videuse.

mercredi_5_04mercredi_5_05

Nous avons appris les techniques de nettoyage et de désinfection du matériel. L'emploi de brosses spécifiques est recommandé pour lutter contre les bactéries ...

Mathieu & Guilhem

 


Page 2 sur 3

logo_centenaire