Jeudi 24 octobre


La première équipe de professeur, Mme Richard et Mr Orion sont repartis en France ce matin. Nous avons passé un agréable dernier repas avec eux hier soir, un débriefing a eu lieu, et les plaisanteries ont été bon train !

La journée d'Adrien :

Le réveil a sonné à 6h pour ma part, ce qui me donne le temps de me préparer et de prendre un petit dej' tranquillement. Cependant le moral et la motivation mettent du temps à se mettre en route, certainement dû aux trombes d'eaux qui s'abattent sur la terrasse ... J'ai pris le minibus de 7h puis j'ai attendu 1h mon ferry, où j'ai un peu luter contre le sommeil qui reprenait le dessus ! Une fois arrivé à Hebnes, une grande presque-île quasi déserte, Ole Johan (le responsable de la pisciculture) est passé me prendre.

A 9h nous étions arrivés à la « land base » Helland, appartenant au groupe Marine Harvest. C'est une pisciculture de pré-grossissement de flétans. Une fois la-bas, j'ai sauté dans mon bleu de travail, et enfilé mon ciré. Après le classique café matinal, on m'a expliqué le travail à faire : changer les systèmes d'attache des toiles qui couvrent les bassins. En effet ils sont dotés d'une toile pour que l'intérieur soit obscur puisque le flétan est un poisson de grands fonds qui n'apprécie pas la lumière.

Jeudi_24_01

La pisciculture étant à terre, elle est composée de 12 grands bassins de 12m de diamètre pour 4m de fonds. Les poissons sont reçus à un poids de 250g et y resteront 1 an pour atteindre 1,5kg. Il y aura maximum 45t de biomasse par bassin soit 30000 à 35000 individus. Ils sont généralement transférés via un « well boat » (bateau vivier) dans des cages situées en mer. Ils y resteront jusqu'à atteindre une taille commercialisable de 10kg. Il faut 5 ans pour obtenir un poisson de ce poids, cela entraîne donc un prix au kilo très élevé ( de l'odre de 30€ du kg ).

Jeudi_24_02

Je suis ensuite rentré en minibus à la « maison » suivit d'une rapide partie de pêche toujours sous la pluie ...


La journée de Jérémy :

Il était 7h25, l'heure à laquelle j'ai prit le speed boat pour rejoindre mon lieu de stage, un élevage d'oursin qui se situe à même l'école de Rygabo. J'ai passé la journée avec Manon à trier les oursins, nettoyer les bacs et faire des poids moyen, et le tout dans la bonne humeur !

Un break de 30min c'était imposé pour prendre le lunch et pour pouvoir reprendre le travail en pleine forme. Il était 15h30 lorsque l'on m'a proposé de venir voir la récolte des ovocytes et des spermatozoïdes de lompes. Je ne refuse en aucun cas et part voir ces lompes qui étaient pour moi et mes copains des poissons de quelques centimètres tout au plus, mais la surprise fut de taille justement !

Jeudi_24_03Jeudi_24_04

Nous avons d'abord pris le poisson dans l'épuisette et l'avons posé délicatement sur la table.

Jeudi_24_05

A l'aide d'un scalpel nous avons ensuite découper la partie où les oeufs sont stockés, avant de les récupérer dans un bécher.

Jeudi_24_06

Le processus reste le même pour les mâles sauf que se sont les gonades qui sont récupérées. Ensuite il faut mélanger les spermatozoïdes aux ovocytes et ajouter de l'eau pour « activer » la fécondation. Ces oeufs sont ensuite transférés dans des incubateurs avec une eau à 18°C. Dans 14 jours, on pourra apercevoir leurs yeux !!

Nous avons eu la chance d'être ramenés par Martin, avec le moteur et la musique électro à fond ! Un bon moment de partage ! Une journée riche en apprentissage et émotion !

 

logo_centenaire