Jeudi


Centrale de Flamenville

Nous avons visité la centrale nucléaire de Flamanville qui, à ce jour compte 2 réacteurs en production. Elle accueillera un troisième réacteur, l'EPR ( Evolutionary Power Reactor ), qui devrait fonctionner en 2018. Le chantier est en cours, il a débuté en 2007.

Jeudi_01

Nous avons assisté à une conférence nous expliquant le fonctionnement d'une centrale puis nous avons abordé les impacts socio-économiques de la présence de ces unités et du chantier sur le territoire. D'après notre interlocutrice, le nucléaire dans le Cotentin « ce n'est que du plus pour la collectivité » : des emplois, des impôts, un attrait touristique... « Et même les bretons profiteront de l'énergie de l'EPR ! » car l'EPR alimentera 1,5 millions d'habitants avec une puissance de 1 650 MW.

Une chose est rassurante, on n'entre pas sur le site comme dans un moulin... papiers d'identités donnés 1 mois avant la visite, des badges donnés uniquement sur présentation des papiers puis nombreux portiques ou le badge est vérifié ...

Nous avons ainsi visité la salle des machines d'une unité en production puis nous avons gagné les hauteurs du site pour avoir une vue d'ensemble du chantier du réacteur EPR .

Le programme LEADER

Le programme leader (Liaison Entre Action de Développement de l'Économie Rurale) est la mesure 19 du FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement de l'Économie Rurale) correspondant au 2ème pilier de la PAC. Ainsi, l'Union Européenne co-finance des projets de développement rural en subventionnant des projets portés par le territoire.

Sur le territoire étudié, le programme LEADER est porté par le syndicat mixte du Pays du Cotentin. Guillaume BESNOIT est animateur et facilitateur pour l'accès aux aides. Il soutient les projets durables et locaux pour dynamiser l'économie rurale, comme les projets de transformation et vente directe à la ferme, mais aussi des projets culturel ou touristiques.

Jeudi_02Jeudi_03

Grâce à notre interlocuteur du syndicat mixte, nous avons eu la chance de rencontrer un exploitant très impliqué sur son territoire.

Exploitation agricole biologique « L'EARL des prairies douces »

Près de Valognes, le couple exploite 94 ha, dont l'essentiel en marais, et transforme du lait en yaourt.

L'herbe pâturée et le foin séché en grange constituent l'essentiel de la ration des 65 vaches normandes. L'exploitant vend ses produits en circuit court à des collectifs d'achat et les livre des AMAP (14 associations) principalement autour de Paris. Il distribue aussi dans des magasins spécialisés (fermiers et biocoop ) et des collectivités (écoles) aux alentours de Cherbourg.

Jeudi_04

Soutenu par des fonds Leader, le couple a créé une épicerie à la ferme. Elle est ouverte le week-end pour être plus proche de la clientèle. L'exploitant a choisi le yaourt pour une bonne valorisation du lait... c'est réussi, les produits sont excellents et le couple arrive à vivre du métier qu'il aime. L'exploitant nous a aussi parlé de son implication dans le réseau Agriculture Bio et du pourquoi de son engagement... très intéressant !

Jeudi_05

 

Accès Toutatice

logo

logo_centenaire