Séjour d'étude en Norvège - oct 2011

Jeudi 13 octobre


Même avec un réveil relativement tardif par rapport aux autres, la journée de stage au lycée est relativement remplie. Au programme :

Pour la première fois au monde la première vaccination de Lompes a eu lieu, avec 20 000 poissons vaccinés, l'opération à été réalisée avec succès. La vaccination n'a pas eu lieu avec des seringues mais par balnéation : le poisson est plongé dans un bac avec du vaccin dissous dans de l'eau.

On a aussi découvert de nombreuses espèces de poissons comme le Flétan, la Lompe, et le Loup de mer.

jeudi_13_01

Flétan de 1,5 kg
(taille maximale 3 m pour 300 kg)

jeudi_13_02

(lompe, poids maximum atteint: 5 Kg)

Nous avons également pratiqué la reproduction d'oursins ainsi que des tris en fonction de leur taille.

jeudi_13_03

Reproduction artificielle d'oursin

On pratique un choc osmotique en leur injectant un produit avec une seringue. Il faut attendre que le sperme (en blanc sur la photo) ou leurs ovocytes (en orange) soient évacués .

Les gamètes sont ensuite récoltés, les femelles sont mise au dessus d'un bécher avec de l'eau et les ovocytes tombent directement au fond tandis que le sperme est récolté directement sur l'oursin à l'aide d'une pipette.

Pour suivre, nous mélangeons les gamètes ensemble dans de l'eau et voilà ! La fécondation est en cours... La ferme aquacole du lycée possède une certaine diversité d'espèces : de nombreux poissons mais aussi des crustacés avec le homard ci-dessous mais également des mollusques comme les oursins.

jeudi_13_04

A suivre, la vie de château.....

Terry - Julien - Guilhem

 

Mercredi 12 octobre


Troisième jour de stage, le réveil tôt le matin commence à rentrer dans nos habitudes.

Aujourd'hui le travail sur les cages a été très intéressant, car on a pu observer un parasite qui touche les saumons (le poux du saumon), il s'attaque à la peau et à la chair du saumon. Le but de la manipulation était de vérifier si le parasite n'était pas en surpopulation, les résultats obtenus aujourd'hui étaient trés positifs ! Pour lutter contre ce parasite, les Norvégiens emploient une méhode biologique : de nombreux petits labridés sont introduits dans les cages (vieilles, coquettes...). Ces "mangeurs de poux" permettent de maintenir un niveau d'infestation parasitaire faible.

Les petites vieilles sont pêchées au casier et des projets d'aquaculture autour de ces espèces sont en phase d'expérimentation. L'après-midi nous avons observé les saumons au sous-marin en plus de la caméra fixée dans la cage.

mercredi_12_01

Le congélateur de la maison est rempli de poissons. Du coup, sur le temps libre d'aujourd'hui, on a pu pêcher une espèce plus intéressante d'un point de vue sportif : Le requin !

mercredi_12_02

Quentin et Mathieu C

 

Mardi 11 octobre


Seconde journée de stage, le travail est plutôt tranquille étant donné le niveau d'équipement sur les sites. Nous restons la majeure partie du temps à l'intérieur à surveiller les cages.

Sur notre site, il y a 6 cages chargées de smolts (80g de poids moyen) avec une densité d'environ 75 000 poissons par cage. L'entreprise possède 3 sites, et comporte 5 employés. Leur objectif de production est de vendre du poisson de 4 à 5kg. Le cours du saumon en ce moment est à 19 krones du kilo ce qui est très faible. Il peut monter jusqu'à 47 krones/kg. En calculant la production finale, le chiffre d'affaire s'élèvera à 30 millions de Krones soit environ 4,5 millions d'euros par site.

Sur le temps libre, certains ont prévu leurs cannes pour pêcher autour des cages, on y trouve de gros bancs de poissons, maquereaux, lieux ... .

mardi_11_02

Kévin et Pierre

 

Lundi 10 octobre


Début des stages en entreprises : "les aqua parlent aux aqua"

Les premières bac pro ont posé des questions aux terminales actuellement en stage en Norvège par l'intermédiaire des messageries internet. Les questions portent sur quatre thèmes principaux. Voici les échanges des élèves sous forme de questions réponses.

Votre intégration et découverte de la Norvège :

Y a-t-il un décalage horaire avec la France ?
Non, il n'y a aucun décalage horaire entre la France et la Norvège

Actuellement, quelle est la longueur des journées ? Quelles sont les températures ?
Ici le soleil se lève aux environs de 7h30 et se couche vers 19h. Il fait aux alentours de 10-12 degrés sauf les jours où il y a du vent, la température peut descendre à 3-4 degrés

Arrivez-vous facilement à communiquer en anglais ? A vous faire comprendre ?
Il faut un niveau d'anglais minimum pour être en Norvège, car la plupart des gens ici parlent très bien cette langue. Il faut comprendre et se faire comprendre... . Avec une bonne concentration, cela facilite les choses mais la motivation et l'attention sont de rigueur.

Comment vous déplacez-vous le plus souvent ?
Le moyen le plus utilisé ici est le bateau, donc nous nous déplaçons le plus souvent en ferry et en speed-boat.

lundi_10_01

Mangez-vous tous les jours du saumon ?
Non, mais relativement souvent et sous toutes ses formes (fumé, à chaud, à froid etc...), même au petit déjeuner que l'on prenait au lycée la première semaine.

Avez-vous la possibilité de regarder la télé ? Les émissions sont-elles toutes en norvégien ?
La télé n'a pas d'intérêt ici, même si nous en avons deux. D'une part, les émissions sont en norvégien ou en anglais et d'autre part, parce que l'on passe tout notre temps libre à la pêche ou aux tâches liées à la vie en collectivité (cuisine, vaisselle, courses).

lundi_10_02

Les poissons :

Dites-nous quelles sont les espèces de poissons qu'on pêche sur les côtes de Norvège ? (Nous savons qu'il y a du lieu, du saumon et du maquereau. Quelles sont les autres ?)
Il y a énormément de vieilles, du lieux jaunes et noirs et beaucoup de maquereaux. De l'églefin est aussi présent ainsi que de du cabillaud. Sinon d'autres poissons sont aussi présents, mais trop profonds pour être pêchés du bord, comme des flétans ou de la baudroie.

lundi_10_03

Quelles sont les différentes espèces de poissons élevées en Norvège ? Le saumon représente environ quel pourcentage de la production ?
Le saumon représente au moins 90% de la production norvégienne, sinon il y a de l'élevage de flétans, de cabillauds dans le nord de la Norvège, de loup de mer, truites arc-en-ciel et ombles chevalier. Et en expérimentale, ils élèvent de l'oursin, de la coquille Saint-Jaques et du homard.

Avez-vous vu des phoques ?
Oui nous en avons vu un juste à côté du chalet où nous logeons. Nous avons aussi aperçu des marsouins aujourd'hui.

L'école :

Quelles sont les différences dans l'organisation de la journée et de la semaine entre un lycée français et un lycée norvégien ?
Les cours font 45minutes. La pause du midi ne dure que 20min, et les cours finissent à 15h00.

Combien les élèves sont-ils par classe ? Quelles sont les autres formations proposées dans le lycée ? Le lycée est-il grand ?
Le lycée accueille environ 80 élèves. Les options proposées sont la pêche, l'aquaculture et la cuisine. Les élèves sont peu nombreux par classe, environ une dizaine.

Quelles sont les autres langues enseignées en plus de l'anglais ?
Aucune autre à part le norvégien, mais les cours peuvent être aussi bien en norvégien qu'en anglais.

Comment se déroule la formation aquacole en Norvège (durée, matières étudiées, stages...) ?
La formation aquacole dure 4 ans. La première année, les élèves découvrent la pêche et l'aquaculture. En deuxième année ils choisissent l'une des deux options. Les deux années suivantes, les élèves sont en entreprises (apprentissage).

Quelles sont les espèces de poissons produites par le lycée ? Quelles sont les techniques et quels sont les équipements en matériel ?
Le lycée produit du cabillaud, du flétan, de la truite arc-en-ciel, du loup de mer. Il expérimente l'élevage d'oursin et depuis peu l'élevage des lompes utilisés pour manger les poux du saumons. (lutte biologique contre les parasitoses).

Stage :

Quand allez-vous commencer vos stages ?
Nous avons commencé nos stages aujourd'hui !!! YAHOU !!!

lundi_10_04

Quelles seront les tâches qui vous sont confiées ?
Vue la technologie avancée, les tâches ne sont pas physiques mais surtout techniques. Par exemple, vaccination, nourrissage, ramassage des morts, surveillance de l'alimentation...

L'ensemble des tâches est automatisée. Il suffit d'appuyer sur un bouton, ou de regarder les écrans des PC ou de jouer avec un Joystic pour déplacer les caméras en général à l'aide d'une manette de PS3.

Est ce que tous les stages sont dans le même type de production ?
Nous réalisons tous nos stages sur des élevage de saumons en cages en mer, sauf trois élèves qui sont en stage sur les élevages aquacoles expérimentaux du lycée. (systèmes en bassins hors-sol en circuits ouverts).

Gurvan & Quentin

 


Page 2 sur 4

logo_centenaire