Séjour d'étude en Norvège - oct 2013

Jeudi 31 octobre


Nous nous sommes levés à 8h45 afin de pouvoir commencer à nettoyer la maison et faire nos valises, et oui le départ est proche ! Ensuite nous avons pris le bateau de 11h35 pour aller au lycée de Rygjabo où nous étions attendus pour un repas avec les élèves et les professeurs. Nous avons enfin pu manger de la viande ! Brochettes de poulet, ça faisait longtemps !

Magnus, le directeur du lycée, nous a adressé un petit discours à la fin du repas. Il a félicité tout le groupe pour son travail et son attitude. Il a même précisé que l'on était le meilleur groupe depuis 4 ans, c'est à dire depuis le début de l'échange entre Brehoulou et Rygjabo. !! Puis il nous a offert, à chacun, une clef USB aux couleurs du lycée de Rygjabo.

Le repas fini, une partie du groupe a pris le premier bateau vers Nesheim pour nettoyer la maison et préparer le repas. Les autres sont allés faire les dernières courses pour le petit déjeuner de demain. Ce soir nous avons fait un dernier plongeon dans l'eau fraîche depuis les pontons devant la maison. Nous sommes maintenant prêts pour le retour de ce magnifique voyage, qui s'est globalement très bien passé. Une grande partie d'entre nous aurait bien voulu rester !! Nous avons été surpris et touchés par les paysages, les spots de pêche, les échanges avec les Norvégiens et bien sur les « grandes » journée de travail en entreprise.


A très bientôt !!

Jeudi_31_01

 

Mercredi 30 octobre


Journée de Adrien :

Cette semaine, j'ai la chance de travailler sur une autre entreprise (celle d'Erwan la semaine passée). Du coup, après un réveil un peu difficile à 4h45, nous sommes déposés, Guillaume et moi, au quai d'embarcation du ferry boat. Une fois à Finnoy, mon maître de sage est venu me chercher. Après le rituel du café matinal, je suis parti nourrir, à la main, toutes les cages sous un lever de soleil magnifique. Ensuite nous avons ramassé les poissons morts ... On est directement dans de bonnes odeurs pour bien commencer la journée ! L'heure du « lunch » est arrivé progressivement. Ce midi c'était tartines pleines de beurre, mayonnaise et crevettes !

Mercredi_30_01

Après le repas, le manager m'a autorisé à aller pêcher un peu. Ni une ni deux, un jig de 250g, prévu à la base pour le thon, est monté sur une canne surpuissante. Et hop ! je l'ai laissé couler jusqu'au fond, une animation et un lieu noir d'accroché ! Après une longue série de lieus, dont un de 90cm, je me suis « attelé » à un poisson trop gros et puissant pour ma canne ainsi que pour ma tresse de 70lbs ... Cette casse a mis fin à une courte session de pêche. Je repartais donc pour 2 nouveaux nourrissages, à la main ... A 15h, le manager m'a déposé devant le lycée où Jérémy m'a rejoint et c'était reparti pour une petite partie de pêche depuis le bord. Quelques vieilles (et quelques jolies filles bien sûr) et lieus sont venus se mêler à la fête.

Mercredi_30_02

Journée de Jérémy :

Il était 6h30, l'heure pour moi de me lever et me préparer. 7H05 direction le « Speed boat » qui nous a amené, Manon et moi, à Judaberg, notre lieu de stage. Nous avons nettoyé puis trié, en tenant compte des poids moyens les oursins présents dans les « blue box » (là où les oursins grandissent).

Mercredi_30_03Mercredi_30_04

Midi est vite arrivé. Nous avons, comme d'habitude, 30 minutes pour manger. Nous n'avons pas changé la routine, direction le bord de l'eau pour que je puisse tremper quelques leurres, tout en restant en tenue de travail pour gagner du temps. Le « fish » du midi se fait prendre !

Mercredi_30_05

L'heure tourne et il était temps d'y retourner et de continuer le travail commencé le matin. 15H, j'ai rejoint Adrien pour aller à la pêche en attendant le « Speed Boat » de 16h05. Les premiers poissons se sont fais sortir et les élèves juste derrière nous ont applaudit. C'était plutôt sympa ! Le temps passe et le « speed boat » est arrivé. 30 minutes plus tard, nous sommes arrivés à Nesheim. Adrien, Alexandre, Guillaume et moi avons décidé de faire notre dernière sortie de pêche sur la route du retour où nous avons touché quelques poissons.

Mercredi_30_06

La nuit est arrivée à grands pas et nous avons décidé de partir. Après moins d'une minute de marche, une voiture est arrivée. Nous tentons le stop et cela a fonctionné !!! 4Km dans les pattes en moins, c'est déjà ça de gagné !!

 

Mardi 29 octobre


Journée d'Antonin :

Je me suis levé à 6h45 et je me suis préparé à partir pour l'avant dernier jour de stage. Deux salariés du site où nous sommes sont venus nous chercher aux alentours de 8h00 devant la maison. Nous voguons vers la « sea-base » telle une panthère dans la savane traquant sa proie.

En arrivant, nous avons remarqué que le patron et un salariés n'étaient pas présents sur le site. Nous avons pris un petit déjeuner à l'abri de la pluie dans le salon. Une fois le temps calmé, nous avons sauté dans le bateau pour aller sur les cages, tel un saumon abordant un granulé.

Mardi_29_01

Nous avons commencé par mettre en place des barres en carbone d'environ 4m de haut tout autour de la cage, il faut en placer environ 25. Le travail est long et répétitif surtout dans le froid norvégien , ces barres servent à tendre le filet qui surplombe la cage. Après cela, nous sommes rentrés et nous avons pris un déjeuner au chaud, le temps d'avaler quelques sandwichs et deux-trois cafés et c'est repartit !!

En début d'après-midi, nous finissons ce que nous avons commencé le matin. Puis, nous avons pris un filet d'environ 130 m de diamètre qu'il faut mettre au-dessus de la cage. Premièrement, il faut faire traverser le filet par le milieu de la cage et ensuite l'étendre sur les cotés. Malheureusement le filet avait fait un tour sur lui-même et en plus la pluie s'est mise à tomber, nous avons donc retourné le filet pour le remettre à l'endroit et nous avons continué sans aucun souci.

Mardi_29_02

Après l'avoir accroché partout autour de la cage, nous avons pris les cordes supérieures du filet que nous avons noué aux barres fixées le matin même. Ensuite, il faut lever le filet avec un système de poulies qui sont positionnées tout en haut des barres en carbone. Le filet est alors mis en place et bien fixer !! Nous pouvons donc repartir à la « sea-base » pour ranger le matériel et se changer, puis direction la maison qui est  à dix minutes de bateau. Content d'être rentré après cette journée intense, mais nous avons hâte d'être demain pour assister à l'arrivée des saumons !!

Journée de Tristan et Maël :

Nous nous sommes encore une fois levés à 5h30 pour prendre la route vers Rennaren, notre lieu de stage, où nous sommes arrivés à 8h30. Nous avons discuté et déjeuné jusqu'à 9h00 avec les employés. Nous découvrons de plus en plus que les Norvégiens sont forts sympathiques !

Mardi_29_03

Ensuite nous allons sur les cages pour installer une caméra sur la septième cage de l'entreprise. Cela nous a pris la matinée (... enfin jusqu'à 11h). Lorsque nous avons terminé, nous sommes rentrés à la « sea-base » pour manger, et ensuite on a écouté de la musique des employés Norvégiens (de bons goûts généralement).

L'après-midi, nous avons commencé par pêcher après le repas (une vingtaine de maquereaux en, à peu près, 1h) et nous avons enchaîné en allant juste nettoyer les « sous sol » de la base ... Ceci nous a pris tout juste une heure mais elle fut fort huileuse ! Ensuite nous avons encore discuté avec les employés des dizaines de sujets différents, tel que l'aquariophilie, de ce que l'on faisait après la journée de travail, de techniques de pêche ou encore des différences entre la France et la Norvège.

Mardi_29_04

Pendant la moitié de cette journée nous avons reçu de l'aliment, livré par un petit cargo rouge, qui a rempli 3 silos en sachant qu'il y a 37 Tonnes dans chaque ! C'était encore un journée très intéressante où nous avons appris beaucoup de choses en discutant ou en pratiquant sur les cages.

 

 

Lundi 28 octobre


Journée d'Antony :

Après un excellent week-end à « crapahuter » sur les côtes nordiques à la recherche de gros poissons, ou dans Stavanger et son beau musée du pétrole, j'ai terminé par une p'tite baignade vivifiante dans la « north sea » !! Aujourd'hui, c'est jour de stage. On entame la dernière ligne droite, ouf ! la BZH commence à me manquer un peu, malgré les paysages que je découvre de jours en jours grâce aux conditions climatiques un peu meilleures que la semaine dernière.

Lundi_28_01

Ce matin Martin est venu nous chercher (moi, Yann et Madame Martin-Lescanne qui venait visiter notre ferme), comme d'habitude en bateau directement devant la maison. La grosse activité de la journée a été de nourrir les saumons, mais nous avons aussi fait nos « Bob le bricoleur » (réparation d'un nourrisseur) et appris à piloter les bateaux de l'extrême de la ferme ! Nous avons fini à 16h.

Lundi_28_02

Après un petit tour à la pèche je me suis mis à l'écriture du blog avec Manon en écoutant de la musique (pas encore norvégienne). Sur ce je laisse donc la parole à ma très chère collègue !!

Journée de Manon :

Je me suis levée à 6h, avec un bon p'tit déj (chocolat chaud avec des tartines de beurre)! Départ pour Judaberg à 7h25 où Jérémy et moi-même avons pris un autre (!!) p'tit déj' : pour Jérémy un sandwich et du jus d'orange et pour moi du jus de pomme et du pain. On est allé ensuite nous changer pour aller travailler en « Sea Urchin ! ».

Pour bien commencer la journée, nous avons nettoyé les « race-way » (bacs rectangulaires pour les larves d'oursins) dans une très bonne odeur ! Objectif : Comptage des morts et décoller les oursins des parois.

Lundi_28_03

Puis il y a eu la pause déjeuner : sandwich aux rillettes de maquereaux (oui c'est plutôt bon et c'est fait maison !). Et ensuite retour au TAF ! Et nous avons à nouveau fait du tri, laver les « blues box » (cages pour le grossissement d'oursins) etc ...

Lundi_28_04

Au moment où Jérémy et moi allions commencer le nourrissage, un élève norvégien est venu nous voir pour nous proposer un tour en mer. Mais nous, nous n'avions pas compris ça ! On avait compris qu'il voulait nous donner du poisson ... On était loin de là !! Il nous a répété une deuxième fois sa proposition en sortant cette fois-ci un gilet de sauvetage. Malheureusement, on ne pouvait pas y aller tout les deux, alors j'ai laissé ma place à Jérémy aller (je suis vachement gentille en faite ... ). Cinq minutes plus tard, Jérémy est revenu en disant qu'il ne pouvait pas y aller car le retour était à 19h ... Mais que c'était reporté à mercredi !

Nous nous sommes remis au nourrissage où nous devions carrément monter sur les « blues box » pour nourrir les oursins (nouvelle génération de Yamakasi!!) et bien sur en se faisant arroser par les jets d'eau sinon, c'est pas drôle ...

La journée quasiment terminée, notre maître de stage nous a demandé si on pouvait rester 10 minutes pour nettoyer les « race-way » 1 et 2, et bien entendu on a tout de suite accepter ! Mais je crois sincèrement que je n'ai pas de chance car en enlevant un bac contenant des larves d'oursins, le tuyau est tombé et bien entendu je me suis faite arrosée comme il se doit !

En conclusion, une journée excellente qui se fini par une dernière écriture du blog, plus que deux jours avant de revoir la Bretagne ! Il paraît que ça souffle chez vous ...

Antony et Manon

 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 5

Accès EducHorus

logo