Séjour d'étude en Norvège - oct 2013

Mercredi 23 octobre


Journée d'Antonin :

Je me suis levé à 6h45 pour prendre un petit déjeuner et préparer mes affaires pour la journée. Mon maître de stage vient nous chercher, Sam et moi, une heure plus tard devant la maison pour nous emmener à la sea-base située à dix minutes de chez nous. Une fois arrivés, nous prenons un « bon et gros petit déjeuner » avec les 4 salariés du site. Au menu : du fromage au caramel que je trouve super bon, du jambon, du pain, du lait, de la confiture en bouteille et du jus d'orange.

Mercredi_23_01

Aujourd'hui nous allons enfin sur les cages. Deux équipes sont formées. La première fixe les grilles en plastique qui servent à se déplacer autour des cages. On les fixe en les vissant aux tuyaux qui longent la cage (120 m de diamètre pour une cage). Quant à l'autre équipe (dont je fais partie), nous amenons des tuyaux d'environ 20 m de la sea-base jusqu'aux cages en bateau. Une fois arrivés sur la « polar circle » (nom donné aux cages rondes), il faut fixer le distributeur automatique au bout du tuyau et le placer au milieu de la cage. Pour finir, on relie ce tuyau aux autres qui sont fixés à la sea-base et qui mesurent environ 100 m. Ce travail est important car l'aliment passe à travers ces tuyaux.

Mercredi_23_02

Après une matinée bien chargée, de retour à la sea base pour le déjeuner, nous échangeons énormément avec les salariés qui parlent bien anglais. Nous parlons de nos trophées de pêche, des activités qu'ils font le week-end (chasse...), des mésaventures qu'ils leurs sont arrivées.

Malheureusement je ne peux pas trop parler avec le patron du site car il ne parle que norvégien. Nous repartons au travail le ventre bien rempli, pour finir le travail qu'on avait commencé le matin même. En milieu de journée, nous avons chargé le bateau d'outils qui ne servent plus, que nous avons déposés dans un lieu de stockage à quelques kilomètres du site. Je me suis fait déposer à 16h00 devant la maison, content de rentrer après une grosse journée intéressante et fatigante.

Journée de Tristan et Maë l :

Nous nous sommes levés à 4h30 pour nous préparer et ensuite partir pour prendre le Speed Boat de 5h50. A cause d'un petit problème de compréhension de notre anglais hier, nous avons dû marcher pendant 1 heure après le trajet en bateau (6 km). Nous y avons retrouvé Odd bjorn (« Obiorn » le boss) et Årtla (employé de 19 ans) et nous sommes partis vers l'entreprise (groupe Grieg Sea food, site de Rennaren) qui se trouve être une entreprise avec un très bonne ambiance car les employés y sont drôles et tous bon amis. Une fois arrivés, nous avons commencé par prendre le traditionnel premier café de la journée et nous sommes ensuite partis sur les cages pour y ramasser les morts avec le système « d'Air Lift » (système d'aspiration des morts au fond des cages) jusqu'à 12h car nous avons eu un problème avec le tuyau d'aspiration qui s'était emmêlé dans les bouts de la cage. Nous mangeons donc à 12h30 pour une fois et non pas à 11h, enfin des horaires français (Fransk en Norvégien) !!!

Mercredi_23_03

Lorsque nous avons fini de manger, nous avons eu une après-midi peu chargé car l'on a juste nettoyé le bateau sali le matin même avec les morts. Nous avons aussi appris à utiliser les caméras qui sont guidées avec une manette de console pour les jeux vidéos. Une fois cela fini, nous avons pratiqué les vérifications journalières, telles que le niveau d'essence, d'eau, d'aliment  ... Ce fut une journée avec des temps calmes et d'autres beaucoup plus actifs où l'on a appris beaucoup de choses.

Tristan et Maël & Antonin et Ben.

Flash spécial information sur la journée d'ERWAN

Après avoir loupé un lieu de plus de 70 cm que je tenais à mes pieds, j'ai péché un Cormoran ... Hier, tentant de me refaire, un « poisson tracteur » d'une espèce inconnue m'a démoli ma canne ...

Après avoir envisagé de renoncer et de rentrer en France, je change de stratégie ...

1 : Gestion du sommeil

J'ai une heure à tuer tous les matins à Judaberg en attendant mon maître de stage. J'en profite pour récupérer en dormant dans un chouette big bag très confortable situé sur un quai de pêche. Comme ce matin il pleuvait, le big bag s'est rempli ce qui m'a occasionné un réveil humide sous les yeux de passants un peu surpris.

2 : Gestion du matériel de pêche

J'ai décidé d'investir dans du matériel un peu moins puissant mais plus simple à maîtriser (voir photo) pour la capture des gros poissons. Pour ce qui est de la pêche du maquereau, J'attache la ligne de traîne à mon pouce et je cours comme un dératé sur les pontons des cages norvégiennes. Et ça marche !

Mercredi_23_04Mercredi_23_05

 

Mardi 22 octobre


Journée d'Antony :

Départ de la maison à 7H45 avec Yann, Ben et Antonin. Pour Yann et moi, nous sommes partis tout de suite à l'entrepôt pour mettre des tuyaux en PVC à la benne. 30 minutes plus tard, on a repris le bateau, direction le site de Dyrrholmen. Arrivés là-bas, on a vérifié l'état des poissons et des cages. A 12H, Nous avons pris notre pause avec les gars (Martin et Jurek). Après, nous avons compté les poux sur les saumons, les avons nourris et avons péché autour des cages 4 lieus noirs et 1 maquereau (qui a rejoint les 15 maquereaux d' Erwan).

Mardi_22_01

Sur la photo, Yann montre une manette de console de jeux vidéo qui permet de déplacer les caméras de contrôle. On s'amuse comme on peut ! J'écris ces quelques mots entouré de la classe en écoutant de la bonne musique (Madame Richard et Monsieur Orion sont partis à Stavanger accueillir l'autre équipe de profs).

Au revoir ou « Adé » comme on dit ici en Norvège.

Antony

Journée de Manon :

Départ de la maison à 7h avec Jérémy, Adrien et Alex en speed boat. Pour Jérémy et moi, nous sommes allés directement au lycée prendre un petit déjeuner (jus de pomme, sandwich jambon fromage et tartine de pain au chocolat ... comme un authentique petit norvégien ... ).

A 9h3O, je suis arrivée sur une île à côté de Neisheim avec mon maître de stage (Martin) et le directeur du lycée (Magnus). En 5 minutes, nous sommes arrivés dans l'entreprise (avec une très jolie vue sur... un cimetière). Toute la journée, j'ai trié des bacs de lompes (au stade larvaire, ça ressemble à des têtards, au stade adulte ils ont une sorte de carapace). Les lompes, qui adultes donnent les fameux oeufs de lompes, sont en Norvège utilisés pour déparasiter les saumons. Ces poissons « adorent » manger les poux qui colonisent la peau du poisson. Ils sont introduits dans les cages et permettent de limiter l'utilisation de produits chimiques très toxiques pour l'environnement.

A 11h30, nous avons fait une pause déjeuner avec toute l'équipe. Ayant oublié mon briquet pour une cigarette, Martin a été me chercher un chalumeau !! A 16h00, dans le bateau du retour vers Nesheim, comme nous étions plus serrés qu'à l'allée, j'ai du m'asseoir sur les genoux d'un beau Norvégien ! (il n'y a pas qu'Alexandre qui a de la chance d'être bien entouré en stage !)

God kveld (bonne nuit en norvégien)

PS : je ne suis pas autorisée à prendre des photos de l'entreprise car j'ai la grande chance de faire mon stage sur des fermes expérimentales soumises à brevet.

Manon

 

Lundi 21 octobre


C'est le premier jour de stage « first day of the training period » pour tout le monde. Réveil à 4H45 pour les premier et 6H45 pour les plus chanceux. A 7h45, deux bateaux accostent près du ponton. Un venant du site Dirrolmen (Yann et Anthony), et l'autre du site Nordheimsoy (BenSam et Antonin). Les deux sites appartiennent à la compagnie Grieg Sea food, 5e entreprise mondiale produisant 90 000 Tonnes de saumon par an et employant 700 personnes.

Lundi_21_01

La journée de Yann :

Notre maître de stage est venu nous chercher directement au ponton de la marina à 20 mètres de la maison dans un petit bateau très rapide de 150 chevaux pour 6 mètres de long (ça avance vite). Il nous a emmené directement sur le site en pleine mer au nord de notre île, A l'amarrage, nous enlevons nos chaussures dans le hall puis rencontrons Roy, notre maître de stage, Jurek (qui ce prononce yourik) et Martin le stagiaire.

Après un briefing sur la pisciculture et l'habillage en tenue étanche et en bottes, la journée est passée vite : nous avons fait du nourrissage. Sur les conseils de notre maître de stage, nous avons goûté les granulés et le goût est atroce ! Sympa le bizutage !

Lundi_21_02

Pendant que je nourrissais, une vague m'a submergé jusqu'à la taille, heureusement je suis retombé sur la passerelle de la cage. Ma journée s'est terminée vers 15 heures et j'ai dû gérer un horrible mal de terre au retour : ça tourne !

Yann

La journée de SamBen :

A bord, ce sont d'abord les « good-morning » puis les salutations rapides du style « My name is ... » etc. Il fallait bien se tenir car la mer était très agitée. Dix minutes après, nous accostons la sea base de Nordheimsoy. Nous sommes attendus avec un 2ème petit déjeuner que nous partageons avec les deux employés présents.

Lundi_21_03

Ensuite nous embarquons à bord du jet-boat pour faire un tour du site. Nous découvrons les cages et les aspects techniques du fonctionnement de la pisciculture.

Lundi_21_05

Par exemple les silos et les vannes de distribution de l'aliment. Le groupe électrogène a un réservoir d'une capacité de 10 000 litres de Gazole. Ca donne une idée du gigantisme du site.

Lundi_21_04

SamBen

 

Dimanche 20 octobre


La première semaine en Norvège s'achève ... Un bilan s'impose :

Nous avons découvert une magnifique maison située au bord de l'eau à notre arrivée. Cette maison est grande donc nous devons nous organiser (cuisine, vaisselle, course et pêche !). Cette maison est faite de bois, deux cuisines, un salon spacieux et confortable, des chambres de deux et de quatre personnes, deux douches, deux WC et une grande terrasse au bord de l'eau : Un vrai chalet norvégien où il fait bon vivre !

Dimanche_20_01

Chaque jour, des groupes se partagent différentes taches suivant un planning organisé sur toute la semaine. Ce soir nous préparons le blog : Jérémy, Adrien, Manon et Antony préparent le repas de ce soir : Crabe en entrée, pâtes et saucisses norvégiennes avec une petite sauce aux tomates échalotes basilic et en dessert gâteau aux pommes et Nutella. Alexandre et Guillaume mettent le couvert après avoir préparé nos sandwichs de demain.

Dimanche_20_02

Après chaque repas, des jeux sont organisés tel que le Jungle Speed, le Loup-Garou ou le Times Up et un rapport individuel est rédigé pour raconter notre journée. Les soirs sont calmes, tout le monde s'occupe.

Chaque jour, des surprises, de nouvelles découvertes, de nouvelles personnes qui nous présentent leur pays, leurs coutumes et leurs métiers. Nous avons été très bien accueillis et nous avons des échanges très riches. Bref, le bilan est positif, tout le monde est satisfait de cette première semaine.

Nous avons aussi été placés en entreprise et nous nous préparons pour cette première semaine de travail. Chaque jour, nous devrons prendre le ferry seul ou à deux, matin et soir. Nous sommes soit dans des productions de saumons ou flétans. Jeremy et Manon sont en stage dans les fermes expérimentales du lycée de Rygabo qui produit de nombreuses espèces d'eau douce et eau de mer.

Ce dimanche était « Free time », à cause de la pluie, la visite du Preikestolen, une grande falaise de 604m d'altitude qui tombe à pic dans un fjord, ayant été reportée car les risques étaient trop élevés et la vue était probablement « bouchée ».

Nous sommes donc partis tous les 12 ... pêcher ( pour changer ... ) mais à la découverte de nouveaux sites y compris à travers des champs très boueux ! Erwan, Jeremy, Adrien, Guillaume et Antonin ont ainsi pu pêcher parmi les moutons sous une petite pluie et un petit vent norvégien ...

Dimanche_20_03Dimanche_20_04

Au total une trentaine de poissons ! Pour la plupart relâchés. Nous ne gardons que les gros, soit 8 lieus jaunes : nous allons remplir notre garde-manger pour quelques jours. Durant cette partie de pêche, un cormoran a mordu à notre leurre et un lieu jaune de plus 70cm s'est décroché de la ligne d'Erwan.

Dimanche_20_05

Maël et Erwan.

 


Page 3 sur 5

Accès Toutatice

logo

logo_centenaire