A-qua de 9 à Bréhoulou

A-qua de 9 : N°6 mars 2017


logo

Les Term aqua sont rentrés d'Irlande...

en traînant les pieds. Ils seraient bien restés plus longtemps, et même ceux qui étaient un peu frileux rêvent de repartir à l'étranger.

01_cages_a_saumon02_Quentin_et_son_huitre

On compte bien renouveler l'expérience avec d'autres classes et la promotion suivante, avec notre association BOUGE et le soutien du dispositif ERASMUS +, qui prend tous les frais en charge. Qui disait que l'Union Européenne ne servait à rien ?

Les Première Aqua se sont gelé le nez en Charente Maritime...

Mais ont apprécié tout de même la sortie en mer pour observer les cages d'élevage d'huîtres (mais si ! On dirait des HLM... une poche dans chaque étagère, optimisation des volumes !).

03_cages_a_huitres04_sortie_en_mer

Et la grande nouveauté proposée cette année par notre partenaire de Bourcefranc (merci, Vincent GAYET), ce fut la visite d'un élevage d'esturgeons à Saint-Fort sur Gironde. Classieux, les « golden » (en fait, Acipenser guldenstaedtii) avec leurs scutelles blanches (mais pas faciles à manipuler, à ce qu'on dit)...

05_esturgeons_guldensaint-fort06_recirculation

Et on a aimé le double circuit d'eau qui permet de jongler avec les températures et de gérer la maturation au micropoil. Si avec ça, le caviar n'est pas prêt toute l'année, on ne comprend rien à rien.
On a aimé aussi : la découpeuse laser de l'entreprise Mulot, grand nom de la fabrication de matériel conchylicole. Zyeutez aussi le soudeur et sa tenue de cosmonaute. Mig et Tig, selon notre guide...

07_decoupeuse_laser08_le_soudeur

Pigé, camarades ? Sinon, allez jeter un coup d'oeil sur votre moteur de recherche préféré.

Les TS 2e année sont allés à la rencontre d'autres territoires et de leurs acteurs.

Du 6 au 10 mars, ils sont partis une semaine avec leurs profs d'éco et de technique à la rencontre des acteurs de l'aquaculture de la Baie du Mont St Michel et du Cotentin. Après un départ retardé pour cause de tempête Zeus, ils ont visité des entreprises aquacoles (producteur de moules AOC du mont St Michel, ostréiculteur de Gouville sur Mer, écloseurs de saumons, un salmoniculteur qui veut se diversifier vers la raniculture... Kesaco ? Ben voyons, l'élevage de grenouilles !) et des organismes professionnels dédiés à la dynamique de cette filière (Organisme de Gestion de l'Appellation d'Origine Contrôlée, Comité Régional Conchylicole de Normandie, Syndicat Mixte pour l'Equipement du Littoral). Et tout ça en cuisinant le soir à tour de rôle !

Une façon de découvrir un autre environnement et des entreprises différentes pour montrer et comparer la diversité des démarches. Une bonne expérience pour ces futurs professionnels et une pédagogie active en vue de l'examen qui arrive.

09_poches_australiennes10_les_garcons_cuisinent

Sympa, les poches australiennes. Plus besoin de se casser le dos pour les retourner... Et ça donne des huîtres bien formées.

Le soir, les gars tiennent à montrer qu'ils ne sont pas manchots en cuisine ! La salade de riz de Glen, un grand souvenir culinaire !

11_salmoclair12_salmoepuisette

Champ de courses pour alevins... Elèves et profs sont aux premières loges.

Jolies truites. La gold est pas mal, hein ?

Et puis comme la Marine Nationale est bonne fille, elle a mené nos TS 2e année en bateau !

Une occasion unique à ne pas rater : embarquement sur les vieux gréements en Rade de Brest ! Le Mutin plus vieux bateau de la Marine, et (la voilà) la Grande Hermine (on a vu la mouette mais pas l'ajonc). Au programme (ce n'est pas à l'examen), échange sur l'Histoire de France, eh oui ! Le Mutin a participé au renseignement des Alliés pendant la 2e guerre Mondiale. Et matelotage sportif intégrant l'utilité des réas et palans - et découverte de la discipline et de la bienveillance militaire !

13_le_Mutin14_Prets_a_la_manoeuvre

Il était un petit navire-eeuhh...

Mais non, ‘sont pas en vacances. Le chat à neuf queues est juste hors champ !

15_garcons_au_carre

Après l'effort... ?

A la pisciculture, on se réveille doucement après l'hiver...

Et faut reconnaître que ça a gentiment caillé en janvier. Bref, les koïs ont hiberné. Le cadeau de janvier, oeufs de TAC bleues et Fario, a donné un bon taux de survie de 95 %. Les œufs d'Aqualande et de la pisciculture du Ciron sont nickel, on reviendra ! Ce sont les élèves qui s'en sont occupés, en TP et en stage par deux, avant et après éclosion.

16_soin_aux_oeufs17_repeuplement

A la fin février, on sentait que l'ouverture de la pêche approchait. On a livré nos TAC bleues d'un an, elles font leurs 350 g, sympa au bout de la canne... On avait un client en plus, l'APPMA du Pays de Lorient, bienvenue à eux ! Et le partenariat continue avec celles de Quimper et Questembert. On aura fait la joie des pêcheurs le 11 mars... Certains me lisent peut-être.

En parallèle, comme annoncé auparavant, on a ouvert la vente directe de poissons d'ornement le 15 mars. Ça se précipite ! On a pêché (les Seconde Pro ont été mis à contribution) et trié koïs et carassins ; malgré la rudesse de l'hiver, les poissons étaient en forme.

18_kois_au_hublot19_vente_directe

Chez les acheteurs, ils seront tout aussi costauds ! Ce sont les Term aqua, nos vendeurs, tous les mercredis après-midi. Et ça compte pour leur examen ! Ici, on a compris que pour gagner sa vie, il faut savoir bien produire, mais aussi bien vendre ! Alors ils ont même réalisé un koï - book pour mettre en valeur les poissons. On en a quand même 6 000 disponibles !

Une fois les étangs vidés, c'est l'assec, l'entretien des berges et des filets. Le prof d'agroéquipement est aux premières loges avec ses élèves.

On compte sur un partenariat avec des carpodromes qui cherchent des koïs à fort potentiel de croissance (koïs « jumbo ») On a trouvé un partenaire intéressé sur le Lac du Grand Fontenay (45), et on commence à se faire connaître dans toute la France... Mais les chevilles rentrent encore dans les cuissardes ! On ne sera jamais une entreprise, et notre mission, c'est avant tout de former des élèves et de rendre service à la profession.

Et... c'est officiel : on va disposer de nos propres surfaces de production d'huîtres, à la suite du départ en retraite d'un producteur de la Forêt-Fouesnant. Jusque-là, on faisait nos TP chez des partenaires... Mais maintenant, faut boucler notre investissement en structures, lancer le cycle et suivre de près. Un challenge qu'on est prêts à relever !


Dernière nouvelle ! Quand je vous avais dit qu'on avait aimé les esturgeons à Saint-Fort. Eh ben maintenant, on a les nôtres, et toc !

Juste arrivés, les guldenstaedtii... classieux, les scutelles blanches et le nez pointu. On dirait une armure, non ? On rêverait bien de caviar nous aussi, mais... on laisse la réalité aux pros !

20_esturgeons_Pisci

 

A-qua de 9 : N°5 Octobre 2016


logo

Aqua de 9 N°5, Octobre 2016 : Un été au soleil... et une rentrée itou !

Mais non, ce ne sont pas des photos de vacances, mais non, mais non !
7 élèves de Terminale Bac pro aqua et 2 étudiants de BTS 2 aqua ont passé 5 jours aux Glénan dans le cadre de leur cursus en section sportive Plongée -sauvetage côtier. Les élèves de Terminale se formaient au niveau 1 de plongée. 6 élèves / 7 ont obtenu leur diplôme. Bravo à eux !

01_plongee_102_plongee_2

03_plongee_3

Les étudiants quant à eux étaient formés au classe 0 (diplôme professionnel de plongée) et ont obtenu tous les 2 leur examen. Une bonne carte de visite sur un CV !!

Dès la rentrée, les Seconde aqua se sont fait offrir une journée d'intégration en bord de mer, avec leurs camarades de la section agricole.

04_Integration_1

Balade et pause au soleil sous les pins... on a le sourire !

05_Integration_206_Integration_3

Fin du mois, le ciel pignait un peu mais le cross a mis le sourire sur les visages... Ambiance !

07_cross_108_cross_2

09_cross_3

Et pendant ce temps-là, les Terminale aqua aussi prenaient un bon bol d'air humide et frais... en Irlande.

A Bréhoulou, on aime ouvrir nos élèves au vent du large ! Ça leur fait du bien... et au CV aussi.Et le dispositif européen Erasmus + nous a permis de lancer ce projet, après quelques années de jumelage avec la Norvège. Bref, à part deux ou trois qui sont restés sur le plancher des vaches, Samuel ORION, l'enseignant de technique aquacole, Mme GOUSSET, la Proviseure, et Dominique L'HELGOUALCH, prof d'anglais, sont allés déposer nos coucous dans les entreprises aquacoles irlandaises... Regardez nos héros, sur la photo 4. La deuxième équipe attend son tour...

10_Irlande_111_irlande_2

12_Irlande_313_Irlande_4

Et les TS2 aussi se baladent ! Y'a pas de raison...
Les étudiants en 2ème année de BTS Aqua ont planché en classe sur les différents signes de qualité développés par les mytiliculteurs (CCP, STG, AOP, Label Rouge, AB). par une belle journée ensoleillée, nous sommes ensuite allés sur le bassin de Pénestin pour voir l'initiation de la démarche STG (Spécialité Traditionnelle Garantie) et son application dans une entreprise. Les étudiants ont ainsi pu questionner M. Tobie, mytiliculteur et président du secteur II Moules et autres coquillages au CNC puis aller voir les bouchots à la pointe de Bile.

14_sortie_TS2_115_sortie_TS2_2

Pour continuer la journée, nous avons visité le site expérimental et pédagogique en aquaponie du lycée de Guérande. Des étudiants très intéressés par ce système intégrant culture et aquaculture !

16_sortie_TS2_3

La pisciculture de Bréhoulou, connue et reconnue !
Faut croire qu'on n'en fait pas encore assez : un pisciculteur est passé fin juin nous prendre 40 % de notre effectif de koïs. Elles ont retraversé la France en sens inverse avec lui... Bye bye !

L'été a été super pour la pousse : carassins rouges et jaunes, et koïs ont tiré profit de la chaîne alimentaire mise en place au printemps. Certaines koïs de 2015 font déjà 30 cm! Bonne couleur, bon taux de survie, nickel.

Les alevins de 2016 aussi ont bien grandi ! De 1 cm tout mouillés, ils ont atteint 30 g fin septembre... et les Voile de Chine, c'est un succès aussi.

Bref tout baigne dans l'eau des étangs (je sais, c'est un peu facile), mais aussi auprès de nos clients. Les acheteurs repartent avec plus d'animaux que prévu... et ont fait des super réalisations de bassins de jardin avec nos poissons !On a atteint les objectifs fixés pour la vente directe cette année. La pêche et les tris se feront à partir du 11 octobre, tout l'hiver ; et la vente directe rouvre le 15 mars 2017, avis aux amateurs ! Le module de formation à la vente a débuté pour les Terminale, piloté par M. ORION et Mme GUERET-BARIL, sa collègue de français-communication. On les mettra à l'épreuve du terrain au printemps.

Parce qu'on veut faire plaisir (mais si, mais si!) on a accédé à la demande des Bac Pros, qui voulaient mener leur petit élevage de guppys pour agrémenter leurs aquariums. Les petites bêtes ont prospéré dans un petit bassin avec l'eau des étangs, avant d'être ramenées à l'abri pour l'hiver.

17_Pisci_guppys18_Pisci_Voiles

L'expé : les partenaires de la filière apprécient le sérieux de notre travail. Et c'est un plus pour les élèves...

En salmo, RAS, croissance normale des truites ; on redémarre une expérimentation avec notre partenaire, Le Gouessant. Confiance réciproque, et ancrage professionnel pour le Lycée... que du bonheur. Là, nos BTS 1e année pêchent 100 truites, les anesthésient, et les pèsent pour vérifier la croissance du lot.

Attention, dit M. RIOCHE, prof de technique qui surveille les opérations : 100 poissons, ni 99, ni 101 !

19_expe_le_gouessant

Résist-3A, c'est fini ! Nos partenaires de projet de recherche CASDAR, l'ITAVI et l'ANSES, sont satisfaits de la prestation qu'on leur a fournie.

En spiruline aussi, le projet CASDAR a marché comme sur des roulettes. Notre ancienne élève, Amélie BAYARD, a pu prouver les intuitions de l'équipe menée par Jérôme MAHIEU, notre Grand-Maître en spiru, et pour elle c'est aussi un succès : elle a trouvé au rebond juste l'embauche qu'elle voulait. Bravo, Amélie, et bon vent !

Aqua de 9 n°6, c'est pour décembre... A + pour de nouvelles aventures !

 

A-qua de 9 : N°4 Juin 2016


logo

Aqua de 9 N°4, juin 2016 : Un printemps supersympa !

La Vente Directe, du feu de Dieu...
C'est sûr, la météo du ciel et la météo sociale (grève des carburants) n'étaient pas de notre côté. Mais quand même, on a eu des clients de partout, Côtes d'Armor, Nantes et plus loin ; ceux de l'an dernier sont revenus. Aucun retour négatif, des professionnels qui relaient nos offres, des élèves heureux de s'impliquer, bref, tout le monde se prend au jeu. Euro oblige, on dira qu'on est, on est, on est les champions !!! (du carassin et de la koï de compèt'!)

01_koi

... Et on prépare l'année prochaine !
On vient de recevoir 30 000 bébés koïs (5 mm!). On leur a préparé un petit nid douillet : rappelez-vous le numéro précédent  d'Aqua de 9 : notre technicien, Christophe LUCAS, a préparé toute une chaîne alimentaire, phytoplancton, rotifères, daphnies, pour gaver nos petits poissons. On a déjà une belle productivité sur nos étangs, et ça va encore la booster. D'autant que la repro des carassins dans notre nouvelle écloserie ce printemps a bien marché... 50 000 bestioles viennent de prendre possession de leur appartement. On va avoir des looks pas courants, je vous dis que ça, et à bientôt pour les photos !

Nos Fario de repeuplement, toujours un succès.
Là, c'est un lâcher de l'APPMA de Questembert. Ils en redemandent tous les ans, et on est ravis d'être au rendez-vous !

02_fario_0103_fario_02

Expé durabilité : ça marche !

Avec la société privée SVITEC, le financement du Conseil Régional et de l'Agence de l'Eau, on a mené une expérimentation pour vérifier une idée tentante : élever des vers aquatiques dans les bassins des truites. Ils consomment leurs déjections, ce qui limite la pollution de l'eau, et les truites peuvent ensuite manger les vers. Bref, rien de perdu ! Ça s'appelle un réseau trophique. Et c'est peut-être bien un futur modèle de développement durable pour la pisciculture... Ce printemps, les vers allaient super bien au point de se reproduire. La prochaine étape, c'est de vérifier que les truites ne sont pas contre un snack de ver, miam, miam...

Un nouveau pas dans la recherche pour de meilleurs traitements en pisciculture.
Ça fait déjà pas mal de temps qu'on sait que les antibiotiques, c'est pas automatique... et que ça peut être problématique, et pas seulement chez les gens ! À Bréhoulou, on est associés à un programme scientifique CASDAR avec des instituts techniques et de recherche. Ça s'appelle RESIST-3A. Vous avez peut-être déjà vu qu'un vase contenant des fleurs pendant plusieurs jours se couvre à l'intérieur d'une couche visqueuse ? C'est un biofilm, que forment les bactéries. C'est pareil dans un bassin de truites. Alors à Bréhoulou, on a imaginé des plaques stériles qu'on pourrait plonger dans nos bassins pour voir au bout de 5,30 et 60 jours quelles bactéries s'y installent. On vient de donner le coup d'envoi !

04_resist

Spiruline, la course est lancée !
Sûr que vous vous rappelez de nos deux petits ballons emplis d'un liquide vert, bullant avec bonheur au soleil sur notre étagère ; sinon, allez voir la photo, Aqua de 9 N°1. Eh bien, regardez si ces microalgues riches en protéines, vitamines et tout plein de bonnes choses ont poussé ! On est associés dans un CASDAR avec les Spiruliniers de France pour déterminer les meilleures conditions et pratiques de culture et de récolte. Et notre collègue Jérôme MAHIEU, impliqué dans le projet dès le début, va former dès ce mois-ci des Pros de la petite algue bleue (mais si, mais si, elle est bleue - enfin, verte... Mais non, BLEUE ! Ce sont les biologistes, et M. MAHIEU, qui le disent !

05_spiru_0106_spiru_02

07_spiru_03

Temps fort Rivière : les TS Première Année se mettent au vert !

Futurs cadres ou pas, nos étudiants aussi aiment mettre les pieds dans l'eau. Alors, après les sorties sur le littoral de septembre dernier, l'équipe pédago leur a concocté un programme super cool : analyses d''eau avant et après pisciculture, visite de la pisciculture de Braspart qui fait dans le repeuplement et le suivi des populations de saumons et de Fario, et surtout focus sur l'entretien des rivières... Vous ne le savez peut-être pas, mais si on dessouche maladroitement les berges, les pluies d'orage peuvent les saper comme toute une troupe de ragondins. La terre s'effondre, le lit de la rivière s'élargit mais s'envase... Comment voulez-vous qu'un saumon s'installe une frayère convenable, dans ces conditions ? Alors nos étudiants ont enfilé leurs bottes et retroussé leurs manches, et ont mis au carré juste comme il faut 700 m de longueur sur l'Odet, la rivière qui traverse Quimper.

08_entretien_0109_entretien_02

La Section Sportive mer, waouh !

C'est juste la première année, mais c'est un beau succès. Faut que je vous rappelle qu'en quelques années à Bréhoulou, on peut passer un certificat de radiotéléphonie, un premier niveau de permis bateau, un brevet de secourisme, et les premiers niveaux de plongée... Tout pour booster un CV dans le domaine maritime ! Bref, grâce à Sandrine ROUE et David GUYOMARD, nos estimés profs d'EPS, et la collaboration de la SNSM, nos élèves et étudiants se sont préparés toutes les semaines en piscine et en mer à leurs exams ! Mais le plaisir aussi était au rendez-vous.
Là, c'est une journée au Cap-Coz, pour sensibiliser les collégiens de Fouesnant aux risques côtiers et à la protection du littoral. La Ville, Groupama et le Centre Nautique de Fouesnant étaient de la partie.

10_SSEA

Et enfin, la Foire à l'Eau !
Et l'occasion de faire l'éducation des enfants des écoles de toute la région sur l'eau, la rivière et les écosystèmes aquatiques. Bref, les 9 et 10 juin, tout le monde à Bréhoulou, avec des activités organisées par les associations partenaires, toutes plus sympa les unes que les autres : montage de mouches pour la pêche, fabrication de sifflets en tige de plante aquatique, découverte des faunes et flores, et bien sûr des installations aquacoles du Lycée. Merci aux profs qui ont encadré ce petit monde, et aussi aux élèves de Seconde Générale et Aquacole, qui étaient sur le terrain pendant ces deux journées.

11_foire_a_l_eau_0112_foire_a_l_eau_02

 

Rendez-vous après l'été... Avec plein de choses encore à vous raconter !

 

A-qua de 9 : N°3 Mars 2016


logo

Printemps 2016 : La vente directe à l'honneur !

On transforme l'essai ce printemps !

L'an dernier déjà, les Seconde Pro s'étaient fait la main le mercredi après-midi auprès de notre technicien, Christophe LUCAS, pour vendre les poissons d'ornement de la pisciculture du Lycée. Cette année, passage à la vitesse supérieure : ça démarre dans un beau show-room, avec bassins, comptoir, table d'emballage... Tous les élèves qui font leur stage individuel dans la pisciculture participeront à la vente, les jeudis après-midi et vendredis après-midi.

venteDirecte01

Et on a du stock ! Des Oranda, des red-cap (bonnets rouges), des carassins jaunes ou rouges (poissons rouges) de 4 à 7 cm pour les aquariums ; et pour vos bassins de jardin, des carassins 8 – 12 cm, et des koïs de toute taille !

VenteDirecte02

L'année prochaine on compte bien avoir tout un paquet d'heures pour mettre les Terminale au turbin. Une fois qu'ils auront eu les cours de base, on va bien voir et noter comment ils s'en sortent, nos futurs vendeurs !

 

Grâce aux Première Bac Pro, l'écloserie a été optimisée.

Pour les connaisseurs, on dira qu'on a installé 4 bouteilles de Zoug neuves, qui permettront une amélioration des performances. On espère une super repro au printemps, pour les orandas, Voiles de Chine, carassins... et koïs.

 

La salmo marche du tonnerre...

On a fait rentrer 40 000 œufs de Fario et 12 000 de truite arc-en-ciel bleue. Bons sujets de pédago sur l'alevinage... mais aussi un débouché assuré : les Assos de pêche de Questembert (56) et de Quimper (29) raffolent de nos truites. Livraison pour l'ouverture de la pêche 2016 de nos truites de 2015 (elles font 350 g maintenant. Jolies bêtes, non?)

Belle réussite aussi cette année : 90 % environ de taux de survie aux dernières nouvelles !

salmo01salmo02

Une chaîne alimentaire pour bien démarrer la production en étang :

Jolis bidons verts ? Eh non. Là dedans, on a mis du phytoplancton pour tester la meilleure alimentation en sels minéraux. Et dans l'une des colonnes, on a placé des daphnies pour manger le phyto. L'idée, à terme, c'est d'ensemencer les étangs avec un gentil bouillon de zooplancton de façon à bien démarrer la croissance des poissons d'ornement.

chaine_alimentaire

Se faire plaisir...

C'est-y pas mignon ? Regardez-moi ces petites écrevisses blanches... On les a fait rentrer dans l'espace aquariologie, histoire d'observer leur comportement. Comme quoi, on n'est pas toujours obsédés par la rentabilité !

 

Les Terminale aquacole sont heureux de savoir faire... mais aussi de faire savoir !

L'expo du voyage à Marennes Oléron orne les murs du bâtiment de l'accueil, et du bâtiment technique. C'est pour les connaisseurs, mais aussi et surtout pour les autres ! Pour chaque photo, on a mis un petit commentaire. Histoire que ceux qui n'y sont pas allés le regrettent. Non mais !

expo_Marennes

 

L'innovation, comme chaque année, fait son show au Lycée auprès des BTS et des Première.

Guillaume Vobmann, de Hémarina et notre ancien élève, est venu présenter la start-up pour laquelle il travaille : elle élève des vers marins pour en tirer des molécules très proches de l'hémoglobine de notre sang. Ça aide par exemple pour conserver des greffons avant transplantation... Vivent les biotechnologies, c'est dans l'air : plein de brevets déposés, et la réussite économique à portée de main.Comme quoi, l'aqua, ça mène à tout !

On a aussi reçu à l'occasion du jumelage avec Bourcefranc M. Vincent Gayet, qui a présenté les expérimentations qu'il a menées à l'INRA sur le traitement des effluents des truites. Et M. Thomas Jamet était là aussi : nos élèves n'ignorent plus rien sur la meilleure façon d'élever des crevettes japonaises.

innov

Rappelez-vous qu'on vous attend nombreux pour la Journée Portes Ouvertes

Le 19 mars 2016 de 9h30 à 17h !

Et le clou, cet hiver, ça a été l'expérimentation des BTS, pilotée par M. Mahieu : R'gardez et admirez !

 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 2

Accès EducHorus

logo